ph-peau
27 décembre 2021 Par Idshopping68 0

Comprendre le pH de la peau

Hypoallergénique, pH neutre, vous avez déjà entendu ces termes dans les publicités ou lu sur les packagings de vos cosmétiques. Mais qu’est-ce que ce fameux pH de la peau dont tout le monde parle ? Pourquoi est-il important dans le choix de vos produits de beauté ? Toutes les réponses à vos questions se trouvent dans cet article !

QU’EST-CE QUE LE PH DE LA PEAU ?

Le potentiel hydrogène, noté plus fréquemment pH, mesure l’acidité ou l’alcalinité d’une solution. Ses valeurs s’étendent de 0 à 14, 7 étant la valeur neutre. Les valeurs allant de 0 à 7 sont considérées comme acides, celles allant de 7 à 14 sont considérées comme basiques ou alcalines

La peau possède elle aussi un pH. Une peau dite normale a un pH légèrement acide, avoisinant les 5,5. Selon votre âge, votre sexe, les zones de votre peau et certains facteurs externes, la valeur du pH de la peau peut sensiblement varier. Par exemple, la peau des nourrissons possède un pH de 7 (soit neutre), tandis que la peau des adolescents, plutôt grasse et acnéique, a un pH plus alcalin.

La peau se divise en deux parties : le derme et l’épiderme. La couche cornée, la partie la plus superficielle de l’épiderme, est recouverte par un film protecteur, le film hydrolipidique, mélange d’eau et de lipides. Il renferme le microbiome cutané et défend la peau des agressions extérieures. C’est sa constitution qui donne la valeur du pH de la peau.


COMMENT SE TRADUIT UN DÉSÉQUILIBRE DU PH DE LA PEAU ?

En fonction de votre type de peau et des éléments externes (pollution, exposition au soleil, froid, cosmétiques trop agressifs…), il arrive que votre film hydrolipidique de nature légèrement acide soit altéré, entraînant avec lui un déséquilibre du pH de votre peau. Résultat : en fonction d’un pH trop acide ou trop alcalin, votre peau peut devenir plus grasse, plus sèche, plus sensible ou déshydratée, et des rougeurs, irritations, gerçures, boutons ou encore des dermatites peuvent apparaître.


PEUT-ON MESURER LE PH DE SA PEAU ?

Bien qu’il soit pratiquement impossible de mesurer le pH de votre peau avec précision, il existe cependant une astuce qui vous permet de déterminer l’échelle de valeur du pH de votre peau. Et pour cela, vous pouvez utiliser le test du mouchoir ou du papier de soie.

Comment procéder ? C’est tout simple, il vous suffit dans un premier temps de nettoyer et démaquiller votre visage soigneusement. Attendez 30 minutes afin que la peau se rééquilibre. Appliquez un premier mouchoir ou un papier de soie sur la zone T de votre visage (front-nez-menton) et un deuxième sur une joue pendant quelques secondes, afin que chaque feuille s’imprègne du film hydrolipidique. Maintenant, analysez les résultats :

● les deux mouchoirs ont des marques : vous avez une peau grasse. D’ailleurs, vous avez des boutons, des pores dilatés et la peau qui brille. Les peaux grasses ont un pH alcalin, supérieur à 6.
● le mouchoir de la zone T a quelques marques, mais pas celui de la joue : vous avez une peau normale à mixte. D’ailleurs, vous n’avez pas de problèmes de peau particuliers, à part un peu brillante sur la zone T. Les peaux normales à mixtes ont un pH dit normal pour la peau, soit de 5,5.
● les deux mouchoirs n’ont aucune marque : vous avez la peau sèche. D’ailleurs, vous avez la peau fine qui tire et est sujette plus facilement à l’apparition de rides et ridules. Les peaux sèches ont un pH très acide, inférieur à 4,5.


FAUT-IL CHOISIR SES SOINS EN FONCTION DU PH DE LA PEAU ?

Oui, il est essentiel de prendre en considération le pH de votre peau pour lui apporter les meilleurs soins possibles, car tous les produits ne correspondent pas à tous les types de peaux.

Le premier soin à adapter en fonction de votre pH est le nettoyant visage. En effet, savez-vous que près de ⅔ de votre film hydrolipidique disparaît pendant le démaquillage et le nettoyage de votre peau ? En cause des produits trop alcalins, qui décapent la barrière protectrice et laisse la peau à nue. Et c’est là que le combat de la peau commence, en se mettant à produire trop de sébum et avoir une peau brillante et des pores dilatés (coucou les peaux grasses) ou en n’ayant pas les armes pour se défendre et avoir une peau qui tiraille et inconfortable (coucou les peaux sèches). Pour éviter de faire fondre votre film hydrolipidique et respecter au mieux le pH de votre peau, choisissez un nettoyant doux, sans tensioactifs agressifs.

Ensuite, il vous faut apporter de la nutrition et/ou de l’hydratation à votre peau, afin de restaurer la barrière cutanée et rééquilibrer le pH. Tout comme le nettoyant, choisissez votre sérum et votre crème visage selon votre type de peau, tout simplement !